samedi 10 novembre 2012

Le candidat Numericus, à la recherche d'opportunités en temps réel

Retour sur le rôle de la marque employeur
Depuis 2010, de nombreuses études menées par CareerBuilder soulignent l’influence de la marque employeur dans l’acte de candidature dont les fonctions d’attraction et d’engagement sont devenues, au fil des années, assez similaires à celles qu’exercent les marques sur les consommateurs. Une évolution naturelle, très largement induite par la généralisation des comportements d’achat en ligne qui, par unification des usages, a conduit le candidat à développer un comportement d’internaute consommateur.

LE CANDIDAT NUMERICUS, A LA RECHERCHE D’OPPORTUNITES EN TEMPS REEL
Un tiers des salariés commencent à réfléchir à leur prochain job quelques semaines à peine après avoir commencé un nouveau poste. Surprenant, non ? Mais pourquoi si tôt ? Parce que le processus de recherche d’emploi ne s’arrête jamais. Les salariés sont toujours à l’écoute de nouvelles opportunités, même au commencement d’un nouveau poste.

La recherche d’opportunités a très clairement  pour fonction de rassurer mais aussi de se maintenir à l’affût de « la » bonne affaire,  à l’instar d’un consommateur. Rappelez-vous, la dernière petite robe noire pour laquelle vous avez craqué, juste avant ce diner gastronomique, au prix imbattable. Les candidats se comportent comme des acheteurs qui cherchent à optimiser leurs décisions ainsi s’informent en temps réel.

Les candidats abordent et vivent leur recherche d’emploi comme ils achètent un produit ou un service. La recherche d’emploi débute par une détection d’opportunités, dont Internet est devenu le canal principal, par sa taille, son accès illimité et les outils d’exploration disponibles (moteurs de recherche, méta-moteurs d’emploi, sites emploi, alerte d’offres, fils rss d’offres, bookmarks dynamiques...). Le mimétisme avec le e-shopper s’impose, en effet, celui-ci  aidé de comparateurs, forums et blogs se met en chasse de la bonne affaire, préalable à tout acte d’achat. C’est alors que le candidat entame pendant quelques jours un va-et-vient entre la source originale d’information de l’entreprise et les relais d’information : site carrière, sites sociaux et relais de diffusions, articles, billets passés et actuels sont consciencieusement analysés.

Le candidat internaute mène un véritable travail d’investigation sur la marque employeur qui, de quelques jours à quelques semaines, le portera à effectuer plusieurs visites avant de postuler. A l’image du e-shopper qui, avant d’acheter, ira jusqu’en boutique pour s’assurer de la qualité de la marchandise après avoir : consulté l’avis de ses proches, étudié les comparateurs, lu les commentaires produits, ‘surfé’ sur son mobile pour enfin acheter.

A suivre... l'histoire continue le 22 novembre...

 


Clémentine Eurieult
Directrice marketing,
CareerBuilder France
Après un début de carrière dans la veille, Clémentine Eurieult s’est rapidement tournée vers l'e-business se confrontant à la chaine de production et au marketing digital.
En 2012, elle participe à la création de la start-up www.social-dynamite.com puis rejoint Careerbuilder France. Clémentine Eurieult est diplômée de l'Institut d’Etudes Politiques de Lyon et titulaire d’un Master d’Intelligence Economique (IECS).

Le candidat "numericus", un e-consommateur opportuniste (partie 1) par Clémentine Eurieult, Directrice marketing, CareerBuilder France

Google Analytics Alternative